HISTORIQUE DE LA MARQUE yamaha

Vielle de plus d’un siècle, la compagnie Nippo Gakki change son nom en 1987, pour devenir Yamaha Corporation et rendre ainsi hommage à son fondateur Torakusu Yamaha, disparu en 1916.
Cette personnalité de l’époque, épris d’une véritable passion pour la mécanique, suit des études d’horloger puis, dans un second temps, se consacre à la réparation d’appareils médicaux dans les hôpitaux de Hamamatsu au Japon.
En 1987, il entreprend de remettre en état l’orgue d’une école élémentaire de cette même ville et se découvre alors un réel intérêt pour la réparation, lequel débouchera plus tard sur la fabrication d’orgues, avec la création en 1897, de sa propre société Nippon Gakki, dont il prend la présidence.
La première commande enregistrée par cette compagnie nouvellement constituée est de 78 orgues à livrer en Asie du sud-est.
Au fils des années, le succès fulgurant de ce fabricant japonais est tel que ses dirigeants ambitieux décident d’explorer de nouveaux marchés, en se lançant dans la production, non seulement d’autres types d’instruments de musique, mais également de celle d’équipement audio, vidéos et Hi-fi. Cette diversification, poussée à l’extrême conduit Yamaha à produire, en 1954, sa première moto. Le succès est immense pour cette nouvelle branche et il devient nécessaire d’ouvrir une filiale séparée pour la conception et la fabrication de ces 2 roues motorisées. Ce sera chose faite en 1955 avec la création de Yamaha Motor Co Ltd.
Parallèlement à ces activités de production industrielle, l’équipe dirigeante de Yamaha demeure persuadée que le succès de la commercialisation d’instruments de musique passe nécessairement par l’apprentissage musical. C’est ainsi que les premières écoles Yamaha commencent à ouvrir leurs portes dans différentes régions du Japon.
Yamaha est encore à ce jour extrêmement impliqué dans cette volonté de promouvoir l’apprentissage de la musique, notamment auprès des jeunes. Leurs élèves se comptent en plusieurs centaines de milliers, dispersés dans plus de 40 pays.
Afin de faciliter l’éducation de ces musiciens débutants, Yamaha propose un large choix d’instruments de musique spécialisés, dont les fameux pianos numériques P45, NP12 et P-115 qui offrent un rapport qualité prix imbattable, ainsi que qu’une gamme très complète d’instruments à vents et de batteries, aussi bien acoustiques que électroniques.
Un autre domaine de prédilection du fabricant japonais est celui de la guitare classique, marché sur lequel il excelle, grâce à son modèle C40, qui fait référence auprès des guitaristes débutants.
A l’écoute du marché, Yamaha est également une des seules marques à proposer au grand public des instruments « silencieux" qui combinent les avantages de l’acoustique et du numérique. Pour ne parler que des plus diffusés nous nommerons les Silent Piano, Silent Guitar, et autres TransAcoustic.

S’il existe un autre secteur dans lequel Yamaha fait parler de lui sans relâche depuis une vingtaine d’années, celui bien celui de l’audio pro. Quel preneur de son ne se souvient pas de la 01V96, première table numérique encensée par la presse spécialisée et ses nombreux utilisateurs ?

Et que dire de ces fameuses enceintes de monitoring HS Series qu’aucun autre fabricant n’a réussi à détrôner, tant leur écoute neutre fait l’unanimité auprès des ingénieurs du son.

Dernier succès en date pour Yamaha sur ce marché audio, celui de ses baffles amplifiés dont le apport qualité prix a permis au fabricant de s’imposer sur le marché de la sonorisation.

Yamaha, a acquis au fils du temps une image que de nombreux concurrents lui envient, à savoir celle d’un fabricant d’instruments de musique innovant, exigeant, soucieux de la protection de l’environnement et à l’écoute de sa clientèle.
Ces activités multiples font de Yamaha une compagnie titanesque qui compte plus de 90 filiales et pas moins de 25 000 collaborateurs dans le monde.

Trier par

HISTORIQUE DE LA MARQUE YAMAHA

Prix X

à

Type d’offres

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris