HISTORIQUE DE LA MARQUE roland

Kakehashi Ikutaro, débute sa carrière professionnelle comme simple réparateur de montres. Très vite, il s’intéresse à l’électronique jusqu’au point d’ouvrir, dans les années 50, une entreprise qu’il baptise Ace Electronic Industries, dédiée à cette nouvelle passion. Un jour, en se rendant dans une église, il découvre à quoi ressemble un orgue électronique et comprend que cette rencontre va changer sa vie.
Nous sommes en 1960 et les instruments électroniques en sont à leur balbutiement. Kakehashi Ikutaro va bouleverser cet univers musical encore largement traditionnel en élaborant plusieurs instruments de musique d’un nouveau genre, dont la construction repose sur une technologie faisant largement appel aux transistors.
Mais la grande aventure ne commence véritablement qu’en 1972 avec la création de ROLAND Corporation, dont la vocation première est de concevoir, fabriquer et commercialiser des instruments de musique tels que synthétiseurs, pianos électroniques, boites à rythmes, amplificateur de guitare et divers effets.
Rapidement, nombre de ces innovations vont devenir des modèles phares sur le marché musical et, pour ne citer que les plus connues, nous retiendrons les boites à rythme TR33, TR55, TR77, le synthétiseur SH1000, la chambre d’écho à bandes RE-201, l’ampli guitare JC-120 et la pédale d’effet CE-1 Chorus.
Le succès est immédiat pour l’entreprise japonaise et cet engouement incite Kakehashi Ikutaro à développer une interface révolutionnaire permettant à certains matériels électroniques de communiquer entre eux.
Il s’agit du fameux standard MIDI qui est la contraction de ‘Musical Instrument Digital Interface’, standard rapidement adopté par la quasi totalité des fabricants concurrents.
Cette découverte donne naissance au MSQ-700, premier séquencer MIDI, au Jupiter 8, célèbre synthétiseur polyphonique, ainsi qu’à la légendaire boite à rythme TR-808, qui permet l’enchainement et la mémorisation de plages musicales créées électroniquement.
En 1985, Roland fait à nouveau parler de lui, en commercialisant sa première batterie électronique, qui lui ouvre les portes d’un nouveau marché : marché dont il est encore leader de nos jours grâce à sa série TD-K.
D’autres instruments innovants suivront, tels que le D50 en 1987, premier synthétiseur entièrement numérique, le VG-8, le précurseur des synthés guitare à modélisation, la fameuse boite Groove Box MC-3003 qui restera gravée dans les annales pour son succès phénoménal, en terme de quantités vendues.
Roland, dont la motivation première reste l’innovation tout azimut, ira même jusqu’à combler les amateurs de musique folklorique, en commercialisant le premier accordéon numérique, équipé d’un générateur de sons à modélisation.
Kakehashi Ikutaro peut être fier de sa réussite, une ascension qui a permit d’inscrire Roland comme une marque incontournable dans le monde de la musique moderne.
Ce succès perdure aujourd’hui, grâce entre autre à la gamme AIRA qui comprend plusieurs synthétiseurs et boites à rythmes performants à prix abordables.
Quant à ceux emprunts de nostalgie, il ne sont pas délaissés pour autant grâce à la série Boutique, qui réédite certaines références clé qui ont marqué leur époque.

( 303 ) Résultats pour :  Roland  Roland

Trier par

HISTORIQUE DE LA MARQUE ROLAND

Trier par
X

Prix X

à

Type d’offres

DISPONIBLE

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris