Tuto guitare

Comment bien choisir son médiator

Comment bien choisir son médiator

Date : 29 mars 2019

Auteur : Thomas



Aujourd'hui nous allons aborder le thème des médiators, plectres, pick ou encore onglets. Tous ces jolis petits noms pour définir un petit objet qui permet de pincer ou de gratter les cordes de la guitare. On l'utilise généralement quand on veut jouer plus rapidement ou alors quand veut éviter de se ruiner les mains lorsque l'on joue trop longtemps. On le tient habituellement entre le pouce et l'index et on vient donc frotter les cordes avec la partie qui dépasse.


Pourquoi jouer avec un médiator ?


Selon le style musical que vous souhaitez pratiquer, trois alternatives s'offrent à vous : jouer avec les doigts, jouer avec un médiator, ou bien pratiquer une technique mixte combinant médiator et doigts ("hybrid picking"). Mais jouer avec un médiator présente plusieurs avantages :

- Attaque plus franche, son plus précis.
- Donne une couleur spécifique à votre son selon le matériau utilisé.
- C'est un accessoire de guitare plus adapté à certains styles de musiques (Hard-Rock, Metal, Folk, Manouche) et aussi plus généralement aux guitares électriques.
Ce paramètre va influer sur votre attaque et donc sur le son : plus le médiator est rigide, plus la résistance sur la corde est importante. En adaptant l'intensité de votre jeu, vous pourrez obtenir un son plus ou moins précis et puissant, ou bien plus doux et feutré.


Comment le choisir (ses critères)


On peut distinguer 4 caractéristiques majeures sur les médiators :

I. L'épaisseur


Ça va changer le style de jeu que vous allez devoir adopter. Il en existe ici 4 type différents, en tout cas les plus connus : extra souple (+/- 0,40mm) / souple (+/- 0,60-0,80mm) / dur (+/- 1,00mm) / extra dur (+ 1,14mm)

II. La matière


Le matériau va avoir une incidence déterminante sur votre son. Les médiators les plus populaires sont constitués de diverses variétés de matières plastiques ou de polymères (celluloïd, nylon, acrylique, etc...). Proposés dans diverses finitions et épaisseurs, ils présentent l'intérêt d'être bon marché et facile à utiliser. En contre partie ils s'usent très rapidement. De plus en plus de fabricant proposent désormais des médiators élaborés dans des matériaux plus nobles, possédant chacun une personnalité unique : pierre, bois, os, corne... Nous vous recommandons vivement de tester le médiator ergonomique Dugain Standug en Os (sculpté sur les deux faces pour un maintien optimal), qui amplifie les harmoniques, génère une épaisseur de son incroyable et exacerbe votre expressivité.

La liste n'est pas exhaustive, il en existe avec d'autres matériaux mais ils sont rares ou alors fait pour un usage plus particulier.










III. La forme et la taille


La seule importance qu'apporte la forme du médiator, sera l'attaque et la précision de l'accessoire. Pour savoir vraiment lequel est plus adapté à votre besoin et à votre style de jeu, on recommande quand même aux guitaristes débutants d'en prendre de différentes formes pour commencer afin de voir avec lequel vous êtes le plus à votre aise.

La taille sera surtout à votre convenance. Évidement, plus il sera grand plus vous aurez de la place pour le tenir et ce sera plus confortable. Il faut également voir selon votre style de jeu et surtout selon vos habitudes de jeu, l'amplitude des mouvements que vous faites les grandes tailles peuvent être plus contraint.

La forme du médiator est une affaire très personnelle. A vous de tester différents modèles et de trouver celui qui vous parait le plus confortable.

[Le maîtriser est une chose ne pas le perdre en est une autre]



TROUVEZ LE MÉDIATOR QU'IL VOUS FAUT

Passez commande


En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris