HISTORIQUE DE LA MARQUE schecter

Fondée aux Etats-Unis par David Schecter, la compagnie Schecter Guitar Research est actuellement un fabricant de guitares et basses, électriques et acoustiques, de stature internationale.

En 1976, Schecter est un simple atelier de réparation situé en Californie, qui propose des pièces détachées de remplacement pour guitares électriques.
A partir de 1979, avec la réalisation de sa première guitare électrique vendue totalement assemblée, la société va entrer dans sa période Custom Shop. Ces instruments de très haute qualité sont vendus uniquement dans quelques boutiques aux USA et vont rencontrer un accueil très favorable (Pete Townshend, Mark Knopfler, ou Ritchie Blackmore jouent Schecter).
En 1983 Schecter est racheté par un groupe d’investisseurs texans séduits par la réputation d’excellence de la marque. Relocalisation de la société à Dallas.

Schecter va proposer pas moins de douze guitares et basses inédites lors du Winter Namm Show de 1984, dont une version grand public du modèle Custom Shop joué par Pete Townshend, qui va défrayer la chronique. Jugée comme trop ostensiblement inspirée de sa Telecaster©, Fender© lance une procédure qui va contraindre Schecter à cesser son activité quelques mois de 1986 à 1987.

Schecter collabore néanmoins avec le célèbre Shredder suédois Yngwie Malmsteen. Il sera gratifié de plusieurs modèles custom avec touche échancrée (scalloped) et tête inversée. Elles serviront de plateforme aux futures Fender Yngwie Malmsteen Signature Stratocasters.
En 1987, Schecter est revendue à Hisatake Shibuya, un entrepreneur japonais déjà propriétaire du Musicians Institute à Hollywood. La compagnie retourne à ses premières amours, en Californie, et concentre sa production sur du Custom Shop haut de gamme avec une diffusion très limitée dans quelques magasins spécialisés.
Sunset Custom Guitars à Hollywood est une de ces enseignes. Un des ses employés, Michael Ciravolo, va devenir en 1996 le PDG de Schecter.
Musicien expérimenté, il connait bien le milieu et va ainsi s’attacher les services de musiciens connus tels que Robert DeLeo de Stone Temple Pilots ou Jay Noel Yuenger & Sean Yseult du groupe White Zombie.
Fermement décidé à ne pas se cantonner à des designs classiques d’inspiration Fender ou Gibson, il va être à l’origine de la création des surprenantes Avenger, Hellcat et Tempest.

Afin de pouvoir proposer des instruments moins élitistes au plus grand nombre, tout en conservant des standards de qualité élevés, l’homme va consacrer beaucoup d’énergie pour dénicher l’usine asiatique qui pourra répondre à son exigeant cahier des charges.
A partir de 1997, c’est donc à Incheon en Corée du Sud que seront fabriquées les guitares Schecter. Une fois assemblés, ces instruments sont envoyés aux USA pour y être inspectés et parfaitement ajustés.
C’est lors du Summer Namm Show de 1998 que sont officiellement inaugurées les Schecter Diamond Series coréennes, unanimement plébiscitées pour leur rapport qualité-prix.
Dès 1999, de nouvelles Diamond vont suivre avec une Avenger A-7 à 7 cordes et la remarquable C-1, mise à l’honneur par Jerry Horton dans le clip vidéo "Last Resort" de Papa Roach. Cette dernière, qui va devenir une référence, sera déclinée dans d’innombrables variantes.

En 2012 Schecter donne un nouveau souffle à son Custom Shop en agrandissant l’usine. Quelques mois plus tard, le fabricant introduit une nouvelle ligne d’instruments fabriqués aux USA ("USA Production Series"), à l’aide de nouveaux outils technologiques, permettant une précision optimale dans la réalisation et notamment l’assemblage.

En 2013 Schecter se lance sur le marché de l’amplification sous la houlette de James Brown, connu pour avoir contribué à l’étude du Peavey 5150, d’Eddie Van Halen.
Ces amplis utilisent majoritairement des lampes EL34 et sont répartis en deux gammes respectivement construites aux USA (Custom Shop) ou en Asie (Stage-Series).
Ces amplifis visent une clientèle amatrice de grosses saturations. Synyster Gates, guitariste du groupe Metal Avenged Sevenfold possède d’ailleurs son modèle signature, le Hellwin.

A ce jour, Schecter propose de très nombreuses et diverses références. Même si sa renommée dans le monde du Heavy-Metal est plus que confirmée avec des signatures telles que Jeff Loomis de Nevermore, Keith Merrow ou les deux guitaristes d’Avendged Sevenfold, la marque a su également conquérir des publics très différents grâce à ses designs originaux, ses réinterprétations remarquables de modèles traditionnels, et une infaillible qualité de production. La très originale Ultracure Signature du mythique Robert Smith de The Cure en est la parfaite illustration.

( 123 ) Résultats pour :  Schecter  Schecter

Trier par

HISTORIQUE DE LA MARQUE SCHECTER

Trier par
X

Prix X

à

Type d’offres

DISPONIBLE

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris