Quelles pédales d'effets choisir?


L’avènement de la musique amplifiée dans les années 60 a incité les musiciens à agrémenter leurs sonorités à l’aide de divers effets de saturation, modulation, filtre de fréquences ou de réverbération.
Comment trouver le ou les processeur(s) correspondant à vos besoins et attentes parmi les centaines de références actuellement disponibles ?

Afin de vous aider à déterminer les effets qui vous permettront d’enrichir et embellir votre son, voici quelques informations fondamentales à préalablement intégrer.


Histoire des pédales d'effets


Tout démarre en 1947 avec l’invention du transistor puis des circuits électronique miniaturisés. A partir des années 60, cette technologie va être adoptée par l’industrie musicale (première saturation fuzz en 1962).


L’apparition du numérique dans les années 80 va à nouveau révolutionner le secteur musical. Les effets qui utilisaient des circuits strictement analogiques se voient dotés de nouvelles fonctionnalités et de capacités étendues.


Toutefois, le son des effets numériques est plus froid et ne plait pas à tous les musiciens; les fabricants vont alors s’attacher à reproduire le grain analogique chaleureux des pédales vintage, tout en conservant la technologie numérique pour optimiser le contrôle des paramètres.


Plus récemment, la technologie de modélisation a fait une apparition tonitruante et repoussé les performances des processeurs. En imitant à la perfection le son et le comportement des amplificateurs à lampes, les effets modernes offrent une qualité sonore exceptionnelle. Les chefs de file en la matière sont Line 6 avec tous les produits dérivés du légendaire POD, et dernièrement Kemper dont le Profiler est utilisé par les plus grands artistes.




Fonctionnement d’une pédale d’effet


Connectée entre l’instrument et l’amplificateur, la pédale d'effet est un petit boitier contenant un circuit qui va générer un effet (saturation, modulation, profondeur, égalisation, etc…) que vous pourrez à loisir appliquer au son de votre instrument (tout en continuant à jouer).


Alimentées par pile ou adaptateur secteur, les pédales comportent généralement un interrupteur pour activer/désactiver l’effet, une diode pour signaler son état de fonctionnement, et divers paramètres permettant de contrôler l’intensité et les variations de l’effet.




Les principaux types d’effets


Il existe quatre principales familles :
- effets de modification du gain: saturation, boost, volume, compression
- effets de modification des fréquences: égalisation, wah/filtre d’enveloppe, pitch shift/harmonisation, octaver
- effets de modulation: chorus/flange, phase, tremolo/vibrato
- effets de modification du temps: délai, réverbération




Saturation, compression et volume


Du simple boost de volume à la grosse distorsion, en passant par la compression, ou l’overdrive subtile, ces effets sont sans conteste les plus populaires, et vont contribuer à définir votre identité sonore.


Si le son de votre amplificateur vous plait mais que vous souhaitez simplement être parfaitement entendu pendant vos solos, ou sur un passage précis du morceau, il vous faudra un Booster (MXR MC401 Boost) ou une pédale de Volume (ERNIE BALL VP), habituellement positionnés à la fin de la chaîne d’effets.


Les boosters peuvent également servir de très léger overdrive, notamment sur les amplis à lampes dont ils vont réchauffer et épaissir les sonorités. Dans ce cas il est préférable de le placer en amont des autres pédales.


Dans le cas ou les saturations générées par votre guitare et votre ampli ne vous conviennent pas parfaitement, il vous faudra acquérir une Overdrive, une Distorsion ou une Fuzz selon le type de couleur que vous souhaitez obtenir.






Typiquement, les Overdrives ont été élaborées pour imiter la saturation des amplis à lampes, et sont ainsi appréciées par les guitaristes de Blues ou de Rock traditionnel pour leur chaleur, leur compression naturelle et leur réactivité. Elles peuvent néanmoins s’adapter à des registres plus agressifs car elles se combinent très bien avec les sons déjà saturés de votre ampli ou d’une autre pédale. Les références absolues dans cette catégorie sont incontestablement l’IBANEZ TS9 Tube Screameret la BOSS SD-1 Super OverDrive, mais de nombreux fabricants proposent des alternatives remarquables comme la SEYMOUR DUNCAN 805 Overdrive ou la fantastique pédale d'effet FULLTONE OCD.


Pour les guitaristes Hard-Rock et Heavy-Metal qui recherchent plus de gain et d’agressivité, ce sont les Distorsions qui feront l’affaire. Elles sont plus puissantes et tranchantes que les Overdrives. Parmi les références incontournables vous pourrez opter sans hésiter pour une BOSS DS-1 Distorsion (notablement utilisée par Joe Satriani) ou une MXR M104 Distortion+ , mais nous ne saurions que trop vous recommander la MARSHALL GV-2 Guv'nor Plus, ou dans un style plus viril la MXR EVH117 dont la conception a été supervisée par Eddie Van Halen.


Les guitaristes Punk, Grunge ou Indie aiment sortir des sentiers battus et recherchent plus de radicalité. Ce sont les saturations Fuzz qui leur correspondront idéalement. Les Fuzz génèrent des saturations moins définies que les Overdrives et Distorsions, avec une prédominance de fréquences médiums et aiguës dont l’agressivité convient à la perfection à ces styles de musique. Le son de Kurt Cobain est exemplaire en ce sens. En la matière les modèles étalons sont les pédales d'effets ELECTRO HARMONIX Big Muff et la PRO CO RAT2. Nous vous suggérons aussi vivement la MXR M236 Super Badass Variac Fuzz.


Dans un registre différent, les Compresseurs modifient le volume, la dynamique et la durée du son, afin d’équilibrer les niveaux les plus faibles et les plus élevés. Ils redonnent ainsi au signal du punch et de la définition, ce qui aura un effet particulièrement bénéfique pour certains styles de jeu comme le Chicken Picking indissociable de la Country Music, le Slide, ou les clairs/crunchs caractéristiques de groupes comme The Police. Les pédales d'effets BOSS CS-3 Compression Sustainer et MXR M102 Dyna Comp Compressor sont les références de la catégorie, mais les TC ELECTRONIC HyperGravity Compressor et EBS MultiComp font aussi l’unanimité.





Egalisation, filtrage des fréquences, harmonisation


Les Egaliseurs, Wah, Filtres d’enveloppe et Harmoniseurs qui agissent sur les fréquences sont généralement placés après les saturations.


Dans certains cas, votre ampli peut manquer de contrôles et vous aurez besoin de sculpter précisément les fréquences; une pédale d’égalisation viendra alors à point nommé. La plupart des appareils proposent entre 5 et 10 bandes de fréquences et sont simples à régler. Les incontournables du rayon sont les pédales EQ MXR M109S Six Band et MXR M108S Ten Band et la pédale BOSS GE-7 Graphic Equalizer.


S’il est un effet de filtre entré au panthéon de la guitare, c’est incontestablement la Wah, qui a contribué à forger l’identité sonore des plus grands musiciens, Jimi Hendrix en tête. C’est un effet éminemment rythmique et expressif, imitant les modulations de la voie humaine, qui balaie le spectre des fréquences grâce à un plateau mobile actionné avec le pied. Les références sont légions mais il est impossible de ne pas citer les pédales d'efets Wah JIM DUNLOP GCB95F Cry Baby Classic, VOX V847 Wah et FULLTONE Clyde Standard Wah.






Les pédales Auto-Wah aussi appelées Filtre d’Enveloppe génèrent automatiquement le balayage des fréquences et grâce à divers contrôles permettent de créer des sonorités très originales. Les EHX Q-Tron et BOSS AW-3 Dynamic Wah règnent en maîtres sur ce segment.


Les Octaveurs, Harmoniseurs et Pitch Shifters sont intéressants pour donner du relief, de l’épaisseur et de l’amplitude à votre son. Selon les références, il est possible de simplement doubler le signal sur diverses octaves (inférieures ou supérieures, cf BOSS OC-3), ou de façon plus évoluée, vous pourrez créer à vous seul l’effet Twin-Guitars cher aux Hard-Rockers, ou bien des sonorités Sci-Fi comme Tom Morello avec sa DIGITECH Whammy.





Modulation


En impactant des combinaisons de différents paramètres tels que le gain, la fréquence ou la temporalité, les effets Chorus/Flange/Phase/Tremolo ou Vibrato peuvent devenir des partenaires indispensables qui vous aideront à créer de superbes atmosphères.


Le Tremolo et le Vibrato, des effets classiques dans le Rockabilly, la Surf Music ou le Blues, modifient respectivement le volume et la hauteur de la note (un peu à la manière d’une cabine Leslie). Vous pouvez dans la plupart contrôler l’intensité de l’effet et la vitesse de la modulation. Au rang des références indémodables, on trouve la MARSHALL VT-1 Vibratrem, la MXR M68 Uni-Vibe Chorus/Vibrato, la BOSS TR-2, l’ELECTRO HARMONIX Super Pulsar Stereo ou la FULLTONE Supa-Trem.


Les effets de Flanger et Chorus sont extrêmement populaires et souvent confondus, mais agissent néanmoins différemment sur le signal : le premier produit un son ascendant/descendant radical, le second est plus enveloppant et cristallin. Dans les deux cas le signal original est doublé, mais ce dernier est traité différemment.

Pour distinguer clairement ces deux effets, écoutez l’intro de Ain’t Talking About Love de Van Halen (flanger) et Walking On The Moon de The Police (chorus).

Une fois encore il existe d’innombrables références, mais la pédale d'effet chorus BOSS CH-1, les pédales ELECTRO HARMONIX Electric Mistress (flange) et Small Clone (chorus), ainsi que la TC ELECTRONIC Corona Chorus ou M117R Flanger par MXR sont inévitables.






Dans la lignée d’un Flanger atténué et plus subtil, le Phaser, demeure un effet de choix pour ajouter des couleurs et texturer vos sonorités. De nombreux guitaristes de renom en ont fait grand usage dont Eddie Van Halen sur le mythique solo Eruption ou David Gilmour sur Dark Side Of The Moon. Pour obtenir d’excellents résultats nous vous conseillons la MXR EVH90, la pédale ELECTRO HARMONIX Bad Stone ou en plus haut de gamme la redoutablement polyvalente STRYMON Mobius.





Réverbération et Délai


Après les saturations, les Echos/Délais et Réverbérations sont à n’en pas douter les effets les plus populaires. Depuis toujours, les musiciens de tous les styles ont aimé ajouter de la spatialité à leurs sonorités, dans un premier temps avec les réverbérations intégrées aux amplificateurs.


Le Délai que l’on trouve sur la quasi majorité des pedalboards reproduit à l’identique le son (note ou accord) généré par instrument. En réglant le nombre de répétitions (feedback), l’écart entre les répétions, et le volume de ces répétitions, vous aurez l’impression de jouer dans un environnement différent, plus ou moins spacieux.

Il est également possible de créer un effet spécifique très apprécié que l’on peut entendre à foison sur les disques de U2 (Where The Streets Have No Name), ou sur le solo Flight Of The Wounded Bumble Bee de Nuno Bettencourt. Vous trouverez sur le Web de nombreuses vidéos expliquant comment procéder pour l’obtenir. En achetant une pédale BOSS Digital Delay, TC ELECTRONIC Flashback ou un des fabuleux STRYMON Delay vous êtes certain d’atteindre le septième ciel!




La Réverbération est une variante du délai (en fait une succession très rapide de répétitions); c’est un effet qu’il faut utiliser avec parcimonie, car utilisé outrageusement, il peut noyer et dégrader votre son. En contre partie, réglée finement et employée à bon escient, une réverbération génèrera de superbes atmosphères. Les pédales BOSS RV-6, MXR M300 et STRYMON BigSky/BlueSky sont des valeurs sûres.





Les mini pédales


Grâce à la miniaturisation des composants, la taille des circuits ne cesse de diminuer, pouvant de fait être logés dans des boitiers encore plus compacts. La marque MOOER avec ses Micro Pedals a initié la tendance et de nombreux fabricants ont suivi le mouvement. Nous vous recommandons vivement les mini pédales X-TONE qui vous séduiront par la qualité de leurs sonorités et leur tarif démocratique.




Photo : © Olivier Ducruix





Agencement des pédales d’effets


On nous demande fréquemment dans quel ordre positionner les pédales. Si rien n’est inscrit dans le marbre, le cheminement logique et habituel du signal est le suivant : guitare > saturation/volume/compression > égalisation/wah > modulation > délai/réverbération > amplificateur.



Source : © Roland.co.uk





Les pédaliers et racks Multi-Effets


Les processeurs Multi-Effets ont été extrêmement populaires dans les années 80 et 90 (on se rappelle des énormes racks qui siégeaient sur toutes les scènes), mais avec le regain d’intérêt pour les sonorités vintage, ils ont été détrôné par les pédales compactes.


Depuis quelques temps, avec la démocratisation des tarifs et l’apparition de la modélisation, le marché des pédaliers multi-effets connaît un franc renouveau. Accessibles, fonctionnels (programmation des réglages, connectivité USB et Bluetooth, accordeur intégré), extrêmement polyvalents, peu encombrants et surtout étonnamment performants, ils sont une excellente solution pour les guitaristes ou bassistes débutants qui souhaitent obtenir une multitude de sons de bonne qualité sans se ruiner. Les marques BOSS, ZOOM et LINE-6 sont les chefs de file de ce segment.





Les autres processeurs


Les Loopers ont acquis en quelques années une énorme popularité, présents sur de nombreux pedalboards. Grâce aux différentes fonctions du Looper, le musicien va pouvoir en temps réel et très facilement s’enregistrer sur quelques mesures, puis rejouer et stopper cet enregistrement à volonté.
Pendant que le looper lit l’enregistrement, le musicien peut continuer à jouer, et ainsi s’accompagner de façon autonome.
Les loopers fonctionnent avec une basse ou une guitare, mais aussi avec tout autre instrument pouvant être amplifié (percussions, cuivres, voix, etc). Les pédaliers BOSS Loop Stations, TC ELECTRONIC Ditto et Flashback et DIGITECH JamMan règnent en maîtres.




Les Loop Switchers (à ne pas confondre avec les Loopers) deviennent indispensables dès lors que l’on souhaite activer plusieurs pédales simultanément. Ce ne sont pas des effets à par entière, mais ils vous permettent de programmer diverses combinaisons de pédales que vous pourrez activer d’une seule pression du pied sur un interrupteur. Nous vous conseillons les pédales MOOER Pedal Controller L6 et TONEBONE Loopbone.





True Bypass vs. Buffered Bypass


Cette question taraude un grand nombre de guitaristes! Pour faire simple, une pédale équipée d’un circuit True Bypass n’affecte plus le signal lorsqu’elle est désactivée, préservant ainsi votre son de toute dégradation ou coloration. Toutefois lorsque l’on additionne un certain nombre de pédales, le signal finit par être impacté et détérioré.

Une pédale pourvue d’un Buffered Bypass sera moins transparente, mais en contre partie bénéfique dans le cas d’un pedalboard surchargé. Son Buffer redynamisera le signal et limitera la perte de fréquences aigües induites par le cumul des composants et des câbles.

Si tous les effets de votre chaîne sont en True Bypass, il existe des Buffers qui vous permettront de réparer votre signal (JHS Little Black Buffer, MESA BOOGIE High-Wire, TC ELECTRONIC Bonafide Buffer).





Alimentations, câbles et pedalboards


Afin d’optimiser le rendement de vos pédales, nous vous recommandons vivement d’investir dans une alimentation multiple qui vous permettra de simplifier vos branchements, vous garantira une tension stable, continue et silencieuse, dépourvue de ronflettes (MOOER S8, MXR Brick, STRYMON Ojai).


Ne négligez pas non plus la qualité des jacks de liaison entre vos pédales. C’est certes un investissement, mais un mauvais câble peut être totalement délétère pour votre son (LAVA Cables).


Simplifiez vous la vie et évitez les soucis en concert avec un pedalboard. Tous vos effets et câbles seront bien en place, protégés, prêts pour une utilisation intensive (BOSS BCB, T REX Tonetrunk).









Des questions ?


Vous avez maintenant toutes les bases nécessaires pour vous lancer et choisir vos pédales d'effets. Il est évident que tout n'est pas résumé dans ce guide et il se peut que vous ayez quelques questions ou que vous souhaitiez avoir des conseils supplémentaires concernant le choix des effets guitare et basse. L'équipe Star's Music est à votre disposition pour vous guider dans nos magasins ou par téléphone au 01 80 930 900.







En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris