HISTORIQUE DE LA MARQUE electro-harmonix

Peu de fabricants peuvent s’enorgueillir d’avoir aussi intimement participé à l’essor des sonorités Rock’n’Roll des années 60 et 70. En un seul coup de génie, incarné par une simple pédale de pré-amplification – le Linear Power Booster / LPB-1, Electro-Harmonix est entré dans la légende.

Electro-Harmonix ou EHX est donc une entreprise américaine fondée en 1968 par un musicien et électronicien visionnaire, nommé Mike Matthews.
Inspiré par les sons de guitare saturés des Rolling Stones mais surtout de Jimi Hendrix, Mike Matthews assisté de Bob Myer va donc mettre au point une pédale d’effet qui va littéralement mettre le feu aux poudres. Le LPB-1 est au sens propre un simple booster (un petit boitier en métal contenant un transistor, quelques capacités et résistances) qui pré-amplifie les guitares de façon assez radicale. L’effet de saturation massif produit va instantanément séduire les foules.

Mais nous n’avons encore rien vu. S’appuyant sur la plateforme du LPB-1, Matthews commercialise à partir de 1971 la mythique Big Muff Pi, qui va devenir une référence absolue de la saturation. Utilisée par moult guitaristes célèbres (Carlos Santana, David Gilmour, The Edge, etc), elle va être déclinée et copiée à l’infini.

EHX est également un pionnier en matière d’effets de modulation. Son phaser Small Stone de 1974 mis au point par David Cockerell fait partie des pédales vintage les plus prisées des collectionneurs pour sa couleur de son inimitable. Le Small Stone est en prime proposé à un tarif inférieur à ses concurrents (MXR Phase 90). Cette politique tarifaire démocratique (toujours d’actualité) à contribué à l’essor international d’EHX.
C’est le même D.Cockerell qui va concevoir l’Electric Mistress de 1976. Ce flanger stéréo sera adoubée dans l’instant par Andy Summers et David Gilmour, excusez du peu !
Notons également le Small Clone Chorus dont Kurt Cobain fera grand usage en studio et live, qui possède un charme fou, et fait l’objet de bien des convoitises.

Les années 70 seront jalonnées de nombreuses autres nouveautés dont les Octave Multiplexer, Golden Throat Talk Box, Frequency Analyzer Ring Modulator, ou Black Finger Compressor, qui vont nourrir l’appétit des musiciens friands d’expérimentations sonores.
Mais c’est en 1977 qu’EHX va dévoiler son nouveau chef d’œuvre : la pédale Memory Man Echo/Delay puis la Deluxe Memory Man agrémentée d’un circuit chorus/vibrato sont certainement les effets les plus remarquables de la décennie. Il n’est pas de meilleure illustration que le splendide album Boy de U2 (1980) pour témoigner de la magnificence des sonorités de cet appareil.

Le Memory Man inspirera le 16 Second Digital Delay de 1982. C’est le premier effet combinant des circuits de délai digital et de looper, une invention décisive dont bien d’autres fabricants vont faire leurs choux gras.

En 1984, EHX rencontre des difficultés financières qui vont l’obliger à stopper quelques temps la fabrication d’effets. Matthews crée alors la New Sensor Corp. installée en Russie qui va produire et distribuer des lampes d’amplification à partir de 1988. Le succès de New Sensor Corp. va permettre de relancer les pédales EHX, pour le plus grand bonheur des musiciens.

L’esprit visionnaire et l’ingéniosité de Mike Matthews sont aujourd’hui plus vivants que jamais, comme en témoignent les innombrables créations et innovations qui nous sont proposées chaque année par Electro-Harmonix.

( 110 ) Résultats pour :  Electro harmonix  Electro harmonix

Trier par

HISTORIQUE DE LA MARQUE ELECTRO-HARMONIX

Trier par
X

Prix X

à

Type d’offres

DISPONIBLE

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris