Comment choisir son ampli guitare?


Conçue dans les années 1920 afin d'amplifier des guitares acoustiques équipées de micros magnétiques rudimentaires, l'amplification pour guitare électrique telle que nous la connaissons fait ses premiers pas dans les années 1950 avec l’émergence des premières "vraies" guitares électriques caisse pleine (solid body), dont l'absence de puissance et volume naturel impose la création d'un système spécifique pour les faire entendre. La course à l’innovation va être notamment menée par Fender et Gibson.


Histoire de l'ampli


Les premiers amplis ne suffisaient pas toujours à sonoriser correctement des groupes jouant sur des scènes et des publics de plus en plus importants; pour compenser, les musiciens étaient donc tentés de monter le volume de leur ampli au maximum, faisant alors saturer la section de puissance. C'est ainsi qu'est apparue, par "accident", la saturation.

A cette époque il ne s'agissait que de sonorités crunch (son clair légèrement saturé) et d'overdrive (distorsion produite par l'ampli de puissance). Il faut attendre les années 1960 pour que des pédales de saturation permettant d'obtenir plus de gain sans avoir à pousser le volume naturel des ampli dans leurs retranchements soient mises au point.

C'est dans les années 1970-80 qu'apparaissent les premiers amplis dotés de distorsions "embarquées" : ces modèles sont pourvus d'un potentiomètre "volume" ou "gain" de pré-ampli destiné à ajuster en amont le taux de distorsion, et d'un "master" (volume de puissance) ayant pour fonction de contrôler le niveau de sortie général. Par la suite, les amplis seront directement dotés de plusieurs canaux, dont un dédié spécifiquement à la saturation à l'horizon des 90's.

Les amplis se divisent en deux grandes familles :
1. les amplis à lampes entièrement
2. les amplis à transistors (ou hybrides, généralement équipés d'une lampe sur la pré-amplication) comportant chacun leur lot d'avantages et d'inconvénients que nous vous présentons dans ce guide pour amplificateurs guitares.



Les ampli à lampes


Les amplis à lampes sont habituellement le choix des musiciens à la recherche de qualité et d'authenticité ; leurs sections de puissance et de pré-amplification étant assurées par des lampes, ils offrent beaucoup plus de chaleur, de rendement et de personnalité mais obligent en contrepartie à jouer à un niveau de sortie plus élevé pour que tout leur potentiel soit exploité (notamment pour les amplis d'influence vintage possèdant moins d'options de réglage).

C'est en effet du "travail" de l'étage de puissance que proviennent la dynamique et la compression musicale tant appréciées sur ce type d'ampli : Il est indispensable de franchir un certain seuil de volume pour que les lampes entrent en action et dispensent toute leur qualité.

C'est la raison pour laquelle nous préconisons, dans le cadre de l'acquisition d'un ampli "tubes", de ne pas dépasser 40-60 watts de puissance, sous peine de sous-exploiter votre matériel dans la plupart des configurations de jeu.

Cependant, la plupart des modèles actuels disposent de deux voire trois ou quatre canaux séparés, ainsi que d'une multitude de réglages permettant de contrôler à volonté l'interaction entre taux de saturation et niveau de sortie. Une utilisation optimale ne pose donc plus réellement de problème, quel que soit le volume nécessaire.

Souvent usinés en Europe ou aux USA pour les modèles les plus haut de gamme, la "technologie lampe" est d'autant plus coûteuse qu'elle utilise des composants parfois rares et onéreux. En outre, il est bon de savoir que les lampes sont des pièces d'usure à changer après quelques années. L'excellence a un prix.

Il est à noter que depuis quelques années, certains constructeurs proposent des entrées de gamme (produites en Asie avec des cahier des charges allégés), offrant des résultats tout à fait probants et une alternative attractive à certains amplis transistors.



Les ampli à transistors


Les amplis à transistors ou ampli à modélisation, contrairement aux modèles tout lampes, génèrent moins de chaleur, de profondeur et de grain, mais aussi moins de dynamique. C'est étonnamment sur ce dernier point qu'un de leur avantage se démarque : ils dispensent une qualité de son quasi constante quel que soit le volume.

Toutefois, les plus pointilleux noteront qu'à pleine puissance, là où les systèmes lampes gagnent en grain et homogénéité, les transistors ont tendance à légèrement détériorer le signal, la définition et les nuances de dynamique : Il est donc préférable d'opter pour un ampli légèrement au dessus des besoins en puissance réelle afin de ne pas se trouver limité.

Autre petit avantage des amplis à transistors : leur technologie facilité, par rapport à celles des modèles à lampes, l'intégration d'une sortie casque (au moins pour les petites puissances). Un argument imparable lorsque l'on souhaite s'entraîner sans déranger le voisinage.

Les composants nécessaires à leur fabrication étant moins dispendieux, et la quasi totalité de la production étant réalisée en Asie, le prix moyen d'un ampli à transistors ou hybride est très souvent accessible, et donne accès aux débutants à des produits satisfaisants en terme de rapport qualité-prix.

Vous l'aurez donc compris, le choix entre lampes et transistors est essentiellement lié au budget que l'on souhaite y consacrer.



Les puissances d'ampli


L'éventail des puissances proposées sur le marché s’étend de 2W à 100W. Le choix de la puissance dépendra donc avant tout du contexte dans lequel l'ampli sera utilisé: pratique individuelle, enregistrement studio, petites scènes, stades...

Calcul des watts


Il est bon de savoir que le calcul du wattage par rapport à la puissance acoustique réelle ne s'établit pas de la même manière si l'on parle d'un ampli lampes ou transistors. Le ratio de puissance lampes-transistor est à peu près de 1 pour 3 (par exemple pour avoir l’équivalent de 100W transistors, 30W lampes suffiront). Autre information importante : contrairement aux idées reçues, 50W lampes n'équivalent pas à deux fois la puissance acoustique de 25W, mais en réalité à environ 30% supplémentaires.

Puissance d'ampli à transistors


Transistors amplificateur guitare Pour une utilisation domestique, 2W transistor sont largement suffisants. Cependant, il peut être intéressant d'opter pour 15, 20 ou 30W. D'une part, le caisson de ces amplis est de format plus important et délivre un son globalement plus étoffé. D'autre part, les haut-parleurs y étant généralement associés sont d'un diamètre supérieur et leur équiilibre de fréquences est bien plus homogène, avec des basses plus consistantes.

Pour jouer en groupe avec un batteur, 100W est le standard afin de pouvoir s'entendre confortablement sans avoir à pousser l'ampli dans ses derniers retranchements. Une puissance de 50W est envisageable à condition que vos partenaires, et plus particulièrement votre batteur, sachent gérer leur volume de jeu.

Pour une pratique plus intimiste, tous les amplis de moins de 30w seront parfaits.

Puissance d'ampli à lampes


Lampes amplificateur guitare Pour jouer en groupe avec un batteur, 30W-40W lampes suffisent, mais il peut être nécessaire d'opter pour du 50W-60W.

Les amplis de 100W et plus sont généralement des têtes d'amplis couplées à des baffles comportant 4 hauts parleurs de 12", destinées à pourvoir de grosses saturations Rock-Hard-Metal avec toute la richesse de fréquences que peuvent offrir ces enceintes. Pour délivrer leurs meilleures performances, ils ont besoin d'être correctement sollicités avec un volume de sortie minimal. Si celui-ci est insuffisant, leur "inertie" ne permettra pas d'obtenir de bons résultats.

Pour une pratique domestique ou l'enregistrement studio, les amplis à lampes de petite puissance (de 0,25 w à 30w en passant par tous les intermédiaires) peuvent être de forts agréables compagnons. Leurs possibilités de réglages sont en principe réduites, souvent sans master volume. Leur saturation naturelle est rarement importante, mais les amplis de petite puissance proposent des overdrive modérées type Blues vraiment séduisantes, et il suffit de leur adjoindre une (ou plusieurs) pédale de distorsion pour élargir le panel de sonorités. Si votre budget l'autorise, orientez vous néanmoins vers un ampli disposant de contrôle Gain + Master Volume (par exemple le Blues Junior III FSR – une référence) pour conserver une certaine souplesse d'emploi.



Les hauts-parleurs


Il existe principalement quatre tailles de haut-parleurs (exprimées en pouces par les constructeur) : 6", 8", 10" et 12" (pouces). La dernière étant le plus souvent considérée comme le standard pour les guitares électriques. En effet, le 12" est le diamètre ayant la réponse en fréquences la plus complète, équilibrée et adaptée à ce registre.

Plus le haut-parleur est petit, plus les aigus et les haut médiums sont accentués, au détriment des basses et bas médiums. Quelques rares amplis pour guitare électrique sont équipés de haut-parleurs de taille supérieure (type 15") pour leurs basses sur-présentes ; ce sont souvent des amplis dédiés aux sonorités Blues-Jazz dont les guitaristes apprécient la profondeur et le velouté supplémentaires.

Pour obtenir plus de corps et de profondeur, il est possible d'opter pour des amplis-combos dotés de deux haut-parleurs de 12", voire de rajouter un baffle externe supplémentaire à votre ampli s'il est équipé d'une sortie prévue à cet effet (tout en veillant à bien respecter les impédances et les puissances admissibles).

Certains guitaristes à la recherche de "gros son" préfèrent les systèmes "stack" composés d'une tête et d'un ou plusieurs baffles séparés, le plus souvent en 4x12" (un tel système serait d'un seul tenant intransportable). Ce type de configuration est très souvent mis à l'honneur dans les registres Rock, Hard Rock et Metal.



Les sonorités d'ampli guitare


Depuis les années 60, on distingue deux grandes écoles : les amplis américains et les amplis anglais, qui sont le produit d'une "philosophie" et d'un savoir-faire différents (choix des lampes, composants et circuits, jouant un rôle déterminant sur le rendu final). Attention, cela ne signifie pas que tous les amplis d'une même famille couvrent le même registre ou possèdent exactement la même sonorité. Il s'agit juste de caractéristiques relatives à l'appartenance a un type de son, que nous allons décrire dans les grandes lignes.

Les ampli type "US"


Ce type d'ampli offre des sons clairs, chauds, brillants et veloutés, avec des basses relativement présentes. Les saturations sont pleines, grasses, légèrement compressées et peuvent couvrir, suivant les modèles et les marques, des registres allant du Rock-Blues-Jazz (cas des amplis Fender) au Rock-Metal (notamment les ampli Mesa Boogie).

En fonction de leur puissance, ces amplis sont habituellement équipés de :
- lampes de puissance 6L6 comme l'ampli FENDER Hot Rod Deluxe III
- lampes de puissance 6V6 comme l'ampli FENDER 65 Deluxe Reverb
- lampes de puissance EL84 comme les populaires ampli PEAVEY Classic 30 ou l'ampli FENDER Blues Junior III.

Les ampli type "British"


Ils font partie intégrante du son Rock de groupes légendaires tels que The Who, Led Zeppelin, The Rolling Stones, AC-DC ou encore Queen. Leurs basses sont plus percutantes, leurs aigus plus acides, et leur saturation plus mordante. Ils sont riches en médiums et plus définis que les amplis de type US, à l'instar des amplis Vox AC30 et des marques d'amplis Marshall ou encore les amplis Orange. La majorité des amplis British sont pourvus de lampes de puissance EL34 et EL84.

Les hybrides et autre amplis à modélisation


La technologie a fait des progrès ahurissants ces dernières années, et les amplis à transistors tendent à se rapprocher de plus en plus du son "lampes" via des circuits numériques à modélisation-simulation. Ils reproduisent à merveille une partie des caractéristiques des amplis à lampes de référence, notamment en matière de chaleur et de caractère, même s'il existe encore de grosses carences pour ce qui concerne la dynamique et l'expressivité.

Les performances des amplis à transistors peuvent être aussi largement améliorées par l'adjonction sur l'étage de pré-amplification (plus rarement sur l'étage d'amplification) d'une lampe influant sur la chaleur et le comportement dynamique du son. Des marques comme VOX avec la série Valvetronix (mélangeant lampe de préampli et modélisation), l'ensemble de la gamme LINE 6 (hybride ou entièrement transistor) ou ROLAND avec la série Cube (tout transistor) sont devenus les fers de lance dans la conception de ces nouvelles technologies.

Les néophytes ont désormais accès à des amplis à la fois extrêmement polyvalents et offrant des sensations de jeu jusque là impensable à des tarifs raisonnables.


Style de musique et marques d'amplis


Afin de vous aider dans le choix de votre ampli, voici les marques traditionnellement associées aux divers univers musicaux. À noter que, qu'elle que soit leur marque, les amplis à modélisations ont pour vocation de couvrir TOUS les registres.

FENDER

FENDER


La marque de guitares Fender est un grand nom associé à l'univers Rock'N'Roll. Depuis 1946, Fender transforme la musique avec de nombreux instruments emblématiques connus dans le monde entier. Prisée des collectionneurs et des musiciens les plus célèbres, Fender est une icône culturelle dans l'industrie musicale. Parmis les modèles les plus renommés, on peut citer la Telecaster, la Stratocaster ou encore la Jazz Bass.
Styles de musique d'ampli Fender : Jazz, Country, Blues, Rock, Garage

MARSHALL

MARSHALL


Marque Marshall Un des plus grands fabricants d'amplificateurs pour guitares au monde ! La marque Marshall a été crée par Jim Marshall en 1962 avec la sortie du JTM 45. Jim Marshall est aussi l'inventeur du "stack". La marque d'amplis est reconnue mondialement, notamment poussée sur le devant de la scène par les artistes The Who, Jimi Hendrix et Eric Clapton.
Styles de musique d'ampli Marshall: Blues, Rock, Garage, Hard Rock, Heavy Metal, Metal (suivant les modèles).

VOX AMPS

VOX


Fabricants anglais d'équipements musicaux, Vox est surtout connu pour ses amplificateurs guitares. Après avoir fabriqué l'orgue electronique Univox, la société fondée par Tom Jennings élabore un prototype d'ampli guitare pour finalement sortir l'ampli Vox AC15 15-watts en 1958, qui sera adopté par de nombreux groupes anglais (notamment The Shadow). Une nouvelle version Vox AC30 30 watts muni de hauts-parleurs sort en 1959. L'AC30 sera utilisé par des groupes connus mondialement tels que les Beatles, The Queens ou The Who.
Styles de musique d'ampli Vox : Blues, Rock, Garage

Peavey

PEAVEY ELECTRONICS


La société américaine Peavey Electronics fabrique des équipements audio. Connue mondialement, la marque Peavey produit essentiellement des guitares électriques, des basses électriques ainsi que des amplis guitares. Avec un son reconnu comme assez froid, la marque d'ampli est associée à de grands artistes tels que Ben Wells des Black Stone Cherry ou Herman Li de Dragonforce.
Styles de musique d'ampli Peavey: Jazz, Blues, Rock, Metal (suivant les modèles).

Orange

ORANGE


Fondée en 1968 par Cliff Cooper, le fabriquant anglais Orange Amplifiers fait partie de l'histoire du rock depuis plus de 40 ans. Tous les modèles d'amplis de la marque sont fabriqués en Angleterre à l'exception de certains petits combos entrée de gamme fabriqués en Corée. De nombreux artistes connus ont participé à la renommé de la marque tels que Noel Gallagher d'Oasis, Jimmy Page ou encore Omar Rodriguez-Lopez.
Styles de musique d'ampli Orange: Blues, Rock, Garage.

Mesa Boogie

MESA BOOGIE


Née dans les années 60, la marque américaine d'ampli guitare Mesa Boogie a été fondée par Randall Smith, qui, au départ, remaniait des amplis Fender pour leur apporter plus de gain et de puissance. C'est le mondialement connu Carlos Santana qui propulesera la marque fin des 60's en mettant en avant la qualité des amplis Princeton Boogies. Suivront les amplis Mark I, Mark II, Mark III, Mark IV et Mark V puis d'autres modèles tels la série Rectifier. Reconnus pour leur haute qualité et leur excellente distorsion, les amplis Mesa Boogie sont surtout utilisés dans le Hard Rock et le Métal (par Lamb of God ou Metallica par exemple) mais aussi par des artistes appartenant à d'autres styles de musique comme Radiohead.
Styles de musique d'ampli Mesa Boogie: Jazz, Blue, Rock, Hard Rock, Metal (suivant les modèles).



En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris