Comment choisir son ampli basse ?


Sachant que le poids et le gabarit sont deux critères décisifs pour un grand nombre de bassistes, le choix d’un ampli basse ne sera pas autant sujet à caution que celui d’un ampli guitare. Quoi qu’il en soit, il est important de faire quelques projections et de prendre connaissance des diverses options existantes avant d’effectuer votre achat.





Lampes ou Transistors


Il est évident que si vous disposez du budget suffisant pour acquérir et entretenir un amplificateur entièrement à lampes (prévoir un budget pour remplacer celles-ci tous les deux ans en moyenne), vous serez gagnant en termes de chaleur, de profondeur et d’expressivité. D’autre part, la saturation d’un ampli à lampes sera toujours bien plus musicale et naturelle que celle d’un ampli à transistors poussé dans ses retranchements (il vaudra mieux pour ces derniers envisager l’achat d’une pédale de saturation complémentaire).


AMPEG demeure la référence absolue dont rêvent tous les bassistes (V-4B, SVT-CL) mais ORANGE (AD200B), FENDER (Bassman 100T) sont également à prendre en compte.



AMPEG SVT Classic

Un ampli basse à transistors est parfait pour débuter. Il sera non seulement moins onéreux, mais également plus léger, et aura un rendement suffisant pour jouer en groupe dès lors que sa puissance dépassera une centaine de watts. Pour une utilisation domestique il est inutile de dépasser 30 watts. Les modèles les plus populaires sont les AMPEG Bassamp, la série de tête d'ampli MARKBASS Little Mark et le combo TC ELECTRONIC BG250-115, mais les EBS Reidmar ou AGUILAR Tone Hammer ont le vent en poupe.


Certains modèles sont dotés d’une pré-amplification à lampe qui réchauffe notablement le son. Sans être aussi dynamiques qu’un ampli équipé d’un étage de puissance à lampes, ils possèdent néanmoins une excellente réactivité. Nous vous recommandons les têtes d'ampli basse HARTKE HA2500, AMPEG SVT-7PRO ou la série MARKBASS Little Mark Tube.


Quelques amplis profitent d’une technologie de modélisation qui permet d’obtenir des simulations d’amplis à lampes de référence très réalistes. Ils offrent une grande polyvalence d’autant qu’ils sont pour certains agrémentés de divers effets, et de fonctionnalités intéressantes (accordeur, USB, Bluetooth). Les puristes préfèreront les authentiques amplis à lampes mais pour les débutants, c’est une très bonne alternative (la série ROLAND Bass Cube).





Combo ou tête + baffle ?


Les systèmes deux ou trois corps (communément appelés Stacks) sont à privilégier si vous jouez sur de grandes scènes, car ils offrent une meilleure dispersion sonore, un rendement supérieur, et permettent d’obtenir avec un choix de baffles judicieux, une parfaite restitution du spectre des fréquences et notamment des basses.


Il n’est néanmoins pas toujours possible pour des raisons pratiques, pour les bassistes urbains par exemple, de se déplacer avec une tête et un baffle dans les transports en commun. Dans ce cas un combo compact sera inévitable. Il sera suffisamment puissant pour vous amplifier dans les petites salles, avec l’avantage d’être léger et peu encombrant.


Si toutefois vous êtes emmené à jouer sur des scènes plus importantes, ce ne sera pas forcément problématique dans le sens ou il sera possible de lui adjoindre un ou plusieurs baffles d’extension, la quasi majorité des combos étant désormais pourvus de sorties prévues à cet effet. Le combo basse TC ELECTRONIC Combo450 est inévitable tout comme le combo basse AMPEG BASAMP BA-115 ou l'ampli basse GALLIEN KRUEGER MB115.





Quelle puissance ?


Tout dépend de la technologie de l’ampli (un modèle à lampes possède un rendement bien supérieur à celui d’un modèle à transistors), et du cadre d’utilisation. Pour les clubs et petites salles de concert un 100 watts transistors / 50 watts lampes fait généralement l’affaire. Sur les scènes de plus grande importance en extérieur il faudra envisager un minimum de 200 à 400 watts selon le type de circuit.





Taille et nombre de haut-parleurs ?


Il existe différentes options, les trois plus populaires étant 1x15, 4x10 et 8x10. Selon les besoins et possibilités, certains bassistes aiment bien mixer un 15 avec un 18 pour récupérer des fréquences basses, ou un 2x10 pour obtenir des aigus plus généreux. Le rendement sera optimisé si l’ampli dispose d’un circuit crossover permettant de répartir chaque bande de fréquences sur le baffle adéquat.

Lorsque la place vient à manquer, un 1x12 ou 2x10 de bonne qualité fera parfaitement l’affaire. Le baffle MARKBASS New York 151RJ, HARTKE 410XL et AMPEG 810E font l’unanimité.





Des questions ?


Vous avez maintenant toutes les bases nécessaires pour vous lancer et choisir votre ampli basse. Il est évident que tout n'est pas résumé dans ce guide et il se peut que vous ayez quelques questions ou que vous souhaitiez avoir des conseils supplémentaires concernant le choix des ampli et baffle pour bassiste. L'équipe Star's Music est à votre disposition pour vous guider dans nos magasins ou par téléphone au 01 80 930 900.




En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris