Synthé, Clavier, Machine, Expandeur


Vous souhaitez vous procurer un synthétiseur, un clavier arrangeur ou maître mais avez du mal à les différencier ? A vrai dire, il n'y a pas de grande différence (en tout cas d'aspect) entre ces trois instruments mais voici quelques précisions qui vous permettront de mieux les situer.


Les synthétiseurs


Bien que fortement concurrencés par les instruments virtuels, les différents types de machines et de synthétiseurs restent nombreux et souvent indispensables dans un home studio. Voilà un bref aperçu des différentes catégories. Si vous vous demandez quelles sont les différences entre un clavier et un synthétiseur : Trouvez un élément de réponse dans notre Guide Synthé.

Pièce centrale du home studio, les synthétiseurs sont avant tout des générateurs de sons. A l'origine commercialisés vers le milieu des années 60 par la marque Moog, ils ont tout d'abord pour vocation d'émuler avec plus ou moins de succès les différents instruments acoustiques. Jusqu'au début des années 80, tous les synthés utilisent une tension électrique pour produire du son : ils sont donc dits analogiques. En 1983 – également année zéro de la norme MIDI – apparaît le premier synthétiseur numérique, le Yamaha DX7, s'opposant à la précédente catégorie par ses sons générés par des microprocesseurs.

MIDI qui signifie Musical Instrument Digital Interface est le protocole de communication et de commande permettant l'échange de données entre instruments de musique électronique.


Les synthétiseurs "workstation" : l'émulation des sons acoustiques


Aujourd'hui la distinction traditionnelle entre synthétiseurs numériques et analogiques reste toujours valable, à ceci près que le synthétiseur numérique a investi la plupart des machines. Les progrès dans l'émulation des sons acoustiques ont de ce fait été considérables, ce qui permet de trouver une gamme complète de sonorités pour quelques centaines d'euros (le Roland Juno Di ou le Korg PS60 par exemple). Certains modèles destinés à la composition sont aussi équipés de séquenceurs2 audio ou / et midi ; ceux ci seront alors appelés workstation ou station de travail.

Le synthétiseur workstation est un instrument qui contient des sons et permet de modifier et donc créer d'autres sons. Il est aussi possible de rajouter des sons externes et des effets sur une workstation. Très créatif, ce type de clavier est le plus souvent destiné au jeu en groupe ou pour accompagner la voix d'un chanteur.

Si vous souhaitez vous procurer un clavier polyvalent avec de multiples fonctionnalités, le concept "workstation" est un excellent compromis. Ce clavier universel est capable de s'adapter à de nombreux profils de musiciens, du débutant au confirmé jusqu'au professionnel.


Les synthétiseurs analogiques et à modélisation


De nombreux constructeurs proposent encore aujourd'hui des machines analogiques dont le son est, à juste titre, réputé pour être plus chaleureux que les appareils numériques. Moog, pionnier de cette technologie réédite par exemple son clavier phare des années 70 – le Minimoog Voyageur – et va même jusqu'à sortir des versions allégées (le Little Phatty et sa version rack, le Slim Phatty). Plus récemment, des marques au passé prestigieux profitent de l'engouement actuel pour ce type de son pour éditer des machines entièrement analogiques à faible coût comme les machines Korg Volca ou les mini-synthé Pocket Operator de Teenage Engineering.

On trouve en parallèle une autre gamme de synthés, numériques cette fois-ci, reprenant les caractéristiques des synthés "à l'ancienne". Ceux-ci sont dits à modélisation et proposent de nombreuses fonctions ainsi qu'une polyphonie étendue - la polyphonie étant le nombre maximum de notes pouvant être jouées simultanément par un instrument - pour un prix beaucoup plus abordable (Korg Microkorg, Roland Gaia SH01).



Les boîtes à rythmes


Une boite à rythme est un boîtier qui permet de remplacer des instruments de musiques et des rythmes acoustiques, telle qu'une batterie ou une basse. Très populaire dans la musique électronique des années 80, c'est un outil extrêmement apprécié par les producteurs de musiques electro ou hip-hop. Les boîtes à rythmes proposent quelques centaines de kits de batteries dans des styles très variés qui sont généralement préenregistrés ou échantillonnés. C'est le cas des boites à rythmes Alesis SR18, Boss DR880 et Akai XR20 par exemple. Il existe également des machines intégrant leur propre moteur de synthèse comme la machine Elektron SPS1 Machinedrum. Indispensables à la création de boucles et patterns, les boites à rythmes intègrent aussi un séquenceur de boucles ou pas à pas4 , comme la machine Korg EMX1 par exemple.


Les sampleurs


Apparus à la fin des années 70 avec le Fairlight CMI puis la mythique série des MPC AKAI, les samplers ou échantillonneurs s'opposent traditionnellement aux synthétiseurs de part leur fonction principale : l'ajout de sons extérieurs à la machine. Bien qu'il soit possible de retrouver cette fonction sur certains synthétiseurs haut de gamme (comme par exemple sur les synthés YAMAHA Motif, KORG Kronos...), ils se présentent généralement sous la forme d'un boîtier intégrant des pads sensibles au toucher et, plus rarement, avec un clavier.

Ces machines étant généralement conçues comme des stations de production autonomes, elles intègrent de série un séquenceur permettant de composer des projets multipistes. La taille varie entre 16 et 64 pistes midi selon la machine, et parfois même des pistes audio. Voilà quatre exemples représentatifs des différents types de samplers.

AKAI MPC 500: un classique de la station de production
Dotée de 12 pads, d'un séquenceur de 48 pistes, d'un multi effet et des principales fonctions d'édition de la série des MPC, la 500 permet d'avoir une station de travail destinées principalement à l'édition d'échantillons ou de boucles courtes (16 mo de RAM extensibles à 128).

ROLAND SP 404: un sampler de scène
Avec 12 pads x 10 banques, pas de séquenceur intégré, la SP404 est clairement destinée au déclenchement des samples à la volée, sur scène ou en studio. C'est un sampleur extrèmement bien vendu, très complet, avec un excellent rapport qualité prix.

KORG ESX1 MK2: le séquenceur pas à pas type "TR"
Clairement orientée vers les musiques électroniques, la Korg ESX se distingue des autres sampleurs par son séquenceur pas à pas ou step sequencer offrant une quantification à la double croche. Là encore cette machine est destinée au déclenchement de courts échantillons via carte SD.

LOOP STATION: le sampler pour instrumentiste
C'est en pensant aux instrumentistes ayant les mains prises que Boss a logiquement développé un sampleur se déclenchant à l'aide de vos pieds. La Boss RC-300 Loop Station est une pédale sampleur répétiteur, certainement la plus aboutie du marché à l'heure ou nous écrivons ces lignes.


Les expandeurs


Dépourvu de clavier, un expandeur est une machine qui intègre des sons et permet l'accès à ses paramètres dans un coffret, souvent au format rack. Contrairement au sampleur, l'expandeur possède une banque de sons préenregistrée (échantillons ou sons de synthèse), mais ne permet pas d'en enregistrer de nouveaux.

Pour commander l'expandeur, qui est un processeur MIDI, on peut utiliser un séquenceur, un clavier maître ou encore le relier à un ordinateur par une prise MIDI ou USB selon les modèles.

La différence entre les modèles d'expandeurs se fait au niveau du nombre de sons pré-enregistrés (jusqu'à plusieurs milliers) et de leur qualité/condition d'encodage/enregistrement, ainsi que la possibilité d'extension de la banque de sons et des interfaces proposés.

L'expandeur non-amplifié KORG MP-10 Pro est le compagnon musical idéal pour les artistes itinérants, musiciens solo, chanteurs et musiciens amateurs. Il permet le contrôle intégral de données audio MP3 et de MIDI FILES par dessus lesquels vous pouvez chanter. De plus, le MP-10 propose aussi un générateur de son, des processeurs d'effets, un mélangeur, un harmoniseur de voix professionnel, un disque dur de 120 Go et des commandes de sortie vidéo rassemblées dans un seul et même instrument.


Les claviers arrangeurs


Egalement appelé orgue électronique, les arrangeurs sont une catégorie particulièrement vaste convenant aussi bien au professionnel qu'au débutant complet. Dans cette dernière optique il est possible de choisir un clavier 61 touches afin de familiariser un enfant avec l'instrument par exemple. Il comportent généralement plusieurs centaines de sons, des rythmes (les arrangements ou styles) voire des chansons préenregistrées, les orientant clairement vers une utilisation ludique.

Une autre caractéristique déterminante est la présence de la vélocité, c'est à dire d'une sensibilité, d'une réactivité des touches à l'intensité de la frappe du pianiste en herbe. Même si certains n'en possèdent pas (Yamaha PSR E223) il est préférable de choisir un instrument proposant des touches sensibles à la vélocité (type Yamaha PSR E333 ou supérieur) – nombre d'exercices "classiques" se basant sur la réactivité de la touche.


Le clavier maitre


Le clavier maitre est un clavier de commande généralement utilisé avec un logiciel (comme Cubase, Reason ou Protools) pour créer de la musique. Contrairement aux claviers arrangeurs et à la workstation, le clavier maitre ne possède ni sons, ni rythmes et sert uniquement à piloter des instruments de musique compatibles, des expandeurs, ou des séquenceurs. reliés par une prise MIDI ou USB. Avec un clavier maitre, vous pouvez enregistrer des séquences MIDI, écrire de la musique ou produire de la musique sur votre PC ou autres appareils compatibles avec le contrôle MIDI.


En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris